Les chandeliers Japonais


Histoire des bougies japonaises :


L’analyse japonaise est l’un des plus ancien type d’analyse connu. Elle a été conçue au japon au 17 ème siècle par Munehisa Honma, personnage réputé grâce à sa fortune acquise dans le marché du riz.


La bougie :


Une bougie est constituée d’un corps et ou d’une ou deux mèches. Elle s’ouvre et se clôture dans un temps donné. Les bougies reflètent comment les vendeurs et les acheteurs ont évolué sur le marché.

Le tracé :


Le tracé d’un graphique en chandelier japonais représente L’évolution d’un cours pendant une certaine période. L'évolution du cours pendant chacune de ces périodes élémentaires est représentée par un chandelier.


La juxtaposition de ces chandeliers sur le graphique temporel montre l'évolution du cours dans la période considérée. Les graphiques sont pour la plupart basés sur des bougies dont la durée est choisie dans la liste suivante :

  • annuelle

  • trimestrielle

  • hebdomadaire

  • journalière

  • 4 heures

  • 1 heure

  • 15 minutes

  • 5 minutes

  • 3 minutes

  • 1 minute

Les figures :


Le marteau


Le marteau est une figure de bougie de forme carrée qui possède généralement une longue mèche. C’est une figure annonciatrice d’un retournement haussier dans les cas ou le marché est en baisse ou si les cours sont lourdement baissier.


Le pendu


Le pendu est une figure qui annonce un retournement baissier.

Il ressemble énormément au marteau, il se constitue d’un petit corps carré au sommet et d’une longue mèche qui descend, la différence avec le marteau c’est que cette figure ce trouve généralement dans un sommet de marché et annonce le top.

Le Doji


Le Doji est une bougie qui présente une quasi absence de corps, suivi d’une longue mèche. Le cours de clôture et de fermeture est donc quasi identique. Il est en générale signe d’un retournement de tendance mais il est souvent interprété comme un faux signal.


Le Marubozu


C’est une bougie munie d’un grand corps sans mèche. Le niveau du corps le plus haut est aussi le point où le marché a clôturé. Si cela se trouve dans une confirmation haussière, alors le Marubozu confirmerait une tendance haussière.

Le Morubozu


Il est l’inverse du Marubozu, son corps est aussi plein mais le bas de celui-ci indique le point où le marché a clôturé. Il poursuit généralement une tendance baissière.

L’opening Yang Bozu


C’est une bougie dont le corps se termine par une grande mèche, signe que les vendeurs ont réussi à faire baisser le marché bien que les acheteurs aient réussi à corriger le cours.

L’opening Yin Bozu


C’est le même principe que le Yang Bozu mais celle-ci est formée d’un corps rouge est d’un grande mèche, signe que les vendeurs ont pris le dessus sur celle-ci est ont réussi à vendre le marché.

Le Closing Yang Bosu


C’est une bougie munie d’un grand corps se terminant par une haute mèche, elle est signe d’un marché haussier car les acheteurs ont pris la main sur les vendeurs.

Le Closing Yin Bosu


Il est constitué d’un grand corps mais celui-ci se termine avec une grande mèche partant vers le haut. Dans ce cas, les vendeurs ont gardés la main sur le marché.

L’avalement Haussier/Baissier


L’avalement est une figure composée d’une petite bougie suivi d’une grande, avalant cette dernière et confirmant un retournement de situation, haussier comme baissier. Un avalement haussier se fait en générale suite à une baisse prononcée est inversement pour l’avalement baissier. La petite bouge précédant l’avalament est signe que les acheteurs ou les vendeurs n’ont plus de force, laissant place aux autres pour confirmer un retournement de tendance.


Avalement haussier

Avalement baissier




Le Harami baissier/haussier


Le Harami est composé à l’inverse d’un avalement: c’est une grande bougie qui est suivie une petite bougie. Il apparait généralement à la suite d’un mouvement baissier, il indique que le mouvement arrive à sa fin et qu’une nouvelle tendance haussière se prépare. Le Harami peut être en configuration b


aissière, il est l’opposé de l’Haram haussier, il se présente après une période de hausse et indique généralement un retournement baissier.


Harami haussier
Harami baissier









La Pénétrante haussière/baissière

C’est une structure composée de deux chandeliers. La première bougie est soit rouge, soit bleu/verte. Le premier chandelier si il est haussier est vert ou bleu, il est suivit d’un chandelier un peu plus grand mais rouge. Son cours d’ouverture doit être supérieur à celui de la séance précédente. Son cours de clôture doit se situer en dessous de la moitié du corps du chandelier bleu. L’inverse se produit si la première bougie est rouge, on appelle ça une pénétrante baissière.


Pénétrante haussière
Pénétrante baissière


La ligne de séparation


La lige de séparation est composée d’une bougie qui clôture est la prochaine qui ouvre au même niveau. Cette ligne de séparation ne fait que renforcer la tendance du cours.

La ligne de poussée


Elle est composée d’une bougie bleue suivie d’une bougie rouge ou inversement. Deux lignes de poussées existes, une à la hausse est une à la baisse. La ligne de poussée baissière verra la clôture de la seconde bougie bleue en-dessous de la moitié du corps de la première bougie rouge. Son ouverture doit se faire au-dessus de la moitié du corps de la bougie bleue.

Ligne de poussée haussière

Ligne de poussée baissière

Les étoiles

La formation dite en étoile est une formation de trois bougies: la première ainsi que la troisième ont un grand corps de couleurs différentes. La bougie du milieu qu’on nomme étoile se situe au sommet de la structure. Un gap peut se former entre la première bougie et la seconde et un autre entre la seconde et la troisième. Il existe deux types d’étoiles: l’étoile du soir et l’étoile du matin.


L’étoile du soir se situe en général après un mouvement haussier et annonce un retournement de baissier, l’étoile du matin est l’inverse de l’étoile du soir, elle annonce un retournement haussier suite à une forte baisse.


Etoile du soir
Etoile du matin


Le bébé abandonné


Le bébé abandonné ressemble à l’étoile mais la différence est que la deuxième bougie est un Doji et les gaps sont obligatoires pour confirmer la formation.


Le bébé abandonné haussier se construit avec une première bougie rouge, suivit d’un gap et d’un Doji pour finir avec une bougie verte ou bleu. Les vendeurs pensent avoir la main sur le marché mais le Doji montre une indécision sur le marché et les acheteurs reprennent la main. Le bébé abandonné baissier est l’inverse: une bougie bleu ou verte en première composition de la figure, elle est suivie d’un gap et d’un Doji pour finir par une bougie rouge.


Le bébé abandonné haussier
Le bébé abandonné baissier


Les trois soldats bleus


Cette formation de trois bougies survient en général à la suite d’un mouvement haussier ou dans un creux de marché. Chacun des trois chandeliers est bleu/vert et leurs cours d’ouverture et de clôture sont toujours au plus haut. Cette figure indique un renforcement du mouvement engagé, c’est à dire haussier.


Les trois corbeaux rouges

Les trois corbeaux rouges sont identique aux soldats bleus mais ceux-ci indiquent un renforcement à la baisse. Les trois bougies rouges ont des cours d’ouvertures et de clôtures toujours plus bas que les précédents.




Les méthodes d’analyses graphiques sont multiples et les chandeliers japonais ne sont pas à prendre pour seul indicateur. Cependant, sur les périodes de temps plus larges ( 4H, 1J, 1W) les chandeliers peuvent avoir de l’intérêt et du sens pour savoir dans quel sens le marché pourrait se diriger.



81 vues